La vague de froid qui s’est abattue sur le pays ne devrait pas égaler celle de l’hiver 2012, ni en intensité, ni en durée. Pourtant, en dépit des déclarations volontaristes de la Ministre de l’Energie, l’équilibre du réseau électrique reste particulièrement précaire. La situation est même « beaucoup moins confortable qu’en 2012 », témoigne un agent de RTE, responsable FO.

Si la situation pour ce mercredi est repassée au vert compte tenu de températures moins glaciales que prévues, RTE maintient toutefois son dispositif de vigilance en matière d’approvisionnement électrique jusqu’à vendredi.

La filiale d’EDF qui gère le réseau public de transport d’électricité « pourrait être amené à utiliser une partie des solutions graduelles exceptionnelles anticipées pour assurer l’alimentation électrique, en fonction de l’évolution des températures », précise-t-elle.

En clair, sous réserve que les températures ne baissent pas davantage que prévu, les coupures semblent à ce jour pouvoir être évitées. En revanche, d’autres mesures pourraient être prises comme des baisses de tension (qui feront par exemple que les ampoules éclaireront plus faiblement ou que les radiateurs électriques auront moins de puissance), ou encore une augmentation des importations en provenance d’Allemagne [1] commencées il y a quelques jours.

De l’utilité des centrales nucléaires et thermiques…

Sur le terrain la situation apparaît particulièrement tendue. « Alors que la consommation est inférieure à celle enregistrée pendant l’épisode de froid de l’hiver 2012, nous avons beaucoup moins de marge de manœuvre que cette année-là, notamment parce que nous avons moins de production nucléaire », explique un représentant FO en poste chez RTE Exploitation.

Cinq réacteurs nucléaires sont actuellement à l’arrêt pour des contrôles. Deux autres, dans les centrales de Tricastin et Civaux devaient l’être à partir de cette semaine, mais l’ASN (Autorité de sûreté nucléaire) a jugé possible de reporter l’échéance, le temps de faire face à l’épisode de grand froid.

Une autre différence de taille avec 2012 est la diminution de la production des centrales thermiques, notamment au fuel, du fait de la décision du gouvernement de fermer plusieurs tranches dans le cadre de la transition énergétique (plusieurs ont déjà été fermées, d’autres le seront d’ici 2018).

En effet, si les centrales thermiques ont toujours représenté moins de 10% de la production d’électricité en France en temps normal, ce chiffre peut doubler très rapidement si besoin, comme en ce moment (17% de la production totale hier à 11h30, source RTE). En comparaison avec le nucléaire, le thermique à flamme présente l’avantage d’un démarrage facile et rapide. Cette énergie, beaucoup plus modulable que le nucléaire est donc particulièrement bien adaptée pour faire l’appoint lorsqu’il faut gérer des pointes journalières ou saisonnières.

D’ailleurs, la mise à l’arrêt de quatre tranches de la centrale thermique de Porcheville a aussi été stoppée le temps de passer la vague de froid, fait remarquer Serge Gianorci délégué syndical central FO à EDF.

Et les énergies renouvelables ?

La ministre Ségolène Royal a déclaré ce 18 janvier au matin : « Malgré l’indisponibilité de six réacteurs nucléaires, il n’y aura pas de coupure d’électricité, parce que (…) aujourd’hui, avec les très bonnes conditions météorologiques, les énergies renouvelables, l’éolien et le solaire, vont produire l’équivalent de huit réacteurs nucléaires » (source AFP).

Qu’il n’y ait pas de coupures d’électricité du fait d’une météo moins sévère que prévue et des mesures exceptionnelles prises par EDF, RTE et l’ASN, cela reste tout à fait possible.

Que l’éolien et le solaire apporte la solution… Il suffit d’un coup d’œil à la carte des vents de Météo France pour les prochains jours, aux chiffres de RTE sur la production des différentes filières d’énergie et d’une petite dose de bon sens pour refroidir d’un coup l’optimisme de la Ministre.

Pour FO, il y a nécessité d’un mix énergétique « réaliste »

Le soleil ne brille pas aux heures où le besoin d’énergie est le plus fort (tôt le matin et en fin de journée) et il n’y a pas de vent fort en prévision.

Hier à 7 h du matin, l’énergie éolienne contribuait à 5,4% de la production d’énergie totale et l’énergie solaire à 0% (source Eco2mix RTE).

Pour FO, qui s’oppose à l’objectif de la loi de transition énergétique de réduire de 50% la part du nucléaire dans la production d’électricité d’ici à 2025, ainsi qu’aux fermetures annoncées de plusieurs centrales thermiques et à la privatisation des centrales hydrauliques, il faut tenir compte de « l’état actuel des connaissances scientifiques et des ressources naturelles » pour bâtir un « mix énergétique réaliste ». Un mix énergétique dans lequel –toutes les énergies – auraient leur place et conçu en fonction des besoins des usagers.

Informations légales

1. Présentation du site.

En vertu de l'article 6 de la loi n° 2004-575 du 21 juin 2004 pour la confiance dans l'économie numérique, il est précisé aux utilisateurs du site www.fecfo-services.fr l'identité des différents intervenants dans le cadre de sa réalisation et de son suivi :

Propriétaire : FO Services – – 54 rue d'Hauteville Paris
Créateur : SAS Ouacom
Responsable publication : Catherine Simon – services@fecfo.fr
Le responsable publication est une personne physique ou une personne morale.
Webmaster : SAS Ouacom – contact@ouacom.com
Hébergeur : 1&1 – place de la Gare BP 70109 57201 Sarreguemines Cedex
Crédits : les mentions légales ont été générées et offertes par Subdelirium Générateur de mentions légales

2. Conditions générales d’utilisation du site et des services proposés.

L’utilisation du site www.fecfo-services.fr implique l’acceptation pleine et entière des conditions générales d’utilisation ci-après décrites. Ces conditions d’utilisation sont susceptibles d’être modifiées ou complétées à tout moment, les utilisateurs du site www.fecfo-services.fr sont donc invités à les consulter de manière régulière.

Ce site est normalement accessible à tout moment aux utilisateurs. Une interruption pour raison de maintenance technique peut être toutefois décidée par FO Services, qui s’efforcera alors de communiquer préalablement aux utilisateurs les dates et heures de l’intervention.

Le site www.fecfo-services.fr est mis à jour régulièrement par Catherine Simon. De la même façon, les mentions légales peuvent être modifiées à tout moment : elles s’imposent néanmoins à l’utilisateur qui est invité à s’y référer le plus souvent possible afin d’en prendre connaissance.

3. Description des services fournis.

Le site www.fecfo-services.fr a pour objet de fournir une information concernant l’ensemble des activités de la société.

FO Services s’efforce de fournir sur le site www.fecfo-services.fr des informations aussi précises que possible. Toutefois, il ne pourra être tenue responsable des omissions, des inexactitudes et des carences dans la mise à jour, qu’elles soient de son fait ou du fait des tiers partenaires qui lui fournissent ces informations.

Tous les informations indiquées sur le site www.fecfo-services.fr sont données à titre indicatif, et sont susceptibles d’évoluer. Par ailleurs, les renseignements figurant sur le site www.fecfo-services.fr ne sont pas exhaustifs. Ils sont donnés sous réserve de modifications ayant été apportées depuis leur mise en ligne.

4. Limitations contractuelles sur les données techniques.

Le site utilise la technologie JavaScript.

Le site Internet ne pourra être tenu responsable de dommages matériels liés à l’utilisation du site. De plus, l’utilisateur du site s’engage à accéder au site en utilisant un matériel récent, ne contenant pas de virus et avec un navigateur de dernière génération mis-à-jour

5. Propriété intellectuelle et contrefaçons.

FO Services est propriétaire des droits de propriété intellectuelle ou détient les droits d’usage sur tous les éléments accessibles sur le site, notamment les textes, images, graphismes, logo, icônes, sons, logiciels.

Toute reproduction, représentation, modification, publication, adaptation de tout ou partie des éléments du site, quel que soit le moyen ou le procédé utilisé, est interdite, sauf autorisation écrite préalable de : FO Services.

Toute exploitation non autorisée du site ou de l’un quelconque des éléments qu’il contient sera considérée comme constitutive d’une contrefaçon et poursuivie conformément aux dispositions des articles L.335-2 et suivants du Code de Propriété Intellectuelle.

6. Limitations de responsabilité.

FO Services ne pourra être tenue responsable des dommages directs et indirects causés au matériel de l’utilisateur, lors de l’accès au site www.fecfo-services.fr, et résultant soit de l’utilisation d’un matériel ne répondant pas aux spécifications indiquées au point 4, soit de l’apparition d’un bug ou d’une incompatibilité.

FO Services ne pourra également être tenue responsable des dommages indirects (tels par exemple qu’une perte de marché ou perte d’une chance) consécutifs à l’utilisation du site www.fecfo-services.fr.

Des espaces interactifs (possibilité de poser des questions dans l’espace contact) sont à la disposition des utilisateurs. FO Services se réserve le droit de supprimer, sans mise en demeure préalable, tout contenu déposé dans cet espace qui contreviendrait à la législation applicable en France, en particulier aux dispositions relatives à la protection des données. Le cas échéant, FO Services se réserve également la possibilité de mettre en cause la responsabilité civile et/ou pénale de l’utilisateur, notamment en cas de message à caractère raciste, injurieux, diffamant, ou pornographique, quel que soit le support utilisé (texte, photographie…).

7. Gestion des données personnelles.

En France, les données personnelles sont notamment protégées par la loi n° 78-87 du 6 janvier 1978, la loi n° 2004-801 du 6 août 2004, l'article L. 226-13 du Code pénal et la Directive Européenne du 24 octobre 1995.

A l'occasion de l'utilisation du site www.fecfo-services.fr, peuvent êtres recueillies : l'URL des liens par l'intermédiaire desquels l'utilisateur a accédé au site www.fecfo-services.fr, le fournisseur d'accès de l'utilisateur, l'adresse de protocole Internet (IP) de l'utilisateur.

En tout état de cause FO Services ne collecte des informations personnelles relatives à l'utilisateur que pour le besoin de certains services proposés par le site www.fecfo-services.fr. L'utilisateur fournit ces informations en toute connaissance de cause, notamment lorsqu'il procède par lui-même à leur saisie. Il est alors précisé à l'utilisateur du site www.fecfo-services.fr l’obligation ou non de fournir ces informations.

Conformément aux dispositions des articles 38 et suivants de la loi 78-17 du 6 janvier 1978 relative à l’informatique, aux fichiers et aux libertés, tout utilisateur dispose d’un droit d’accès, de rectification et d’opposition aux données personnelles le concernant, en effectuant sa demande écrite et signée, accompagnée d’une copie du titre d’identité avec signature du titulaire de la pièce, en précisant l’adresse à laquelle la réponse doit être envoyée.

Aucune information personnelle de l'utilisateur du site www.fecfo-services.fr n'est publiée à l'insu de l'utilisateur, échangée, transférée, cédée ou vendue sur un support quelconque à des tiers. Seule l'hypothèse du rachat de FO Services et de ses droits permettrait la transmission des dites informations à l'éventuel acquéreur qui serait à son tour tenu de la même obligation de conservation et de modification des données vis à vis de l'utilisateur du site www.fecfo-services.fr.

Le site n'est pas déclaré à la CNIL car il ne recueille pas d'informations personnelles. .

Les bases de données sont protégées par les dispositions de la loi du 1er juillet 1998 transposant la directive 96/9 du 11 mars 1996 relative à la protection juridique des bases de données.

8. Liens hypertextes et cookies.

Le site www.fecfo-services.fr contient un certain nombre de liens hypertextes vers d’autres sites, mis en place avec l’autorisation de FO Services. Cependant, FO Services n’a pas la possibilité de vérifier le contenu des sites ainsi visités, et n’assumera en conséquence aucune responsabilité de ce fait.

La navigation sur le site www.fecfo-services.fr est susceptible de provoquer l’installation de cookie(s) sur l’ordinateur de l’utilisateur. Un cookie est un fichier de petite taille, qui ne permet pas l’identification de l’utilisateur, mais qui enregistre des informations relatives à la navigation d’un ordinateur sur un site. Les données ainsi obtenues visent à faciliter la navigation ultérieure sur le site, et ont également vocation à permettre diverses mesures de fréquentation.

Le refus d’installation d’un cookie peut entraîner l’impossibilité d’accéder à certains services. L’utilisateur peut toutefois configurer son ordinateur de la manière suivante, pour refuser l’installation des cookies :

Sous Internet Explorer : onglet outil (pictogramme en forme de rouage en haut a droite) / options internet. Cliquez sur Confidentialité et choisissez Bloquer tous les cookies. Validez sur Ok.

Sous Firefox : en haut de la fenêtre du navigateur, cliquez sur le bouton Firefox, puis aller dans l'onglet Options. Cliquer sur l'onglet Vie privée. Paramétrez les Règles de conservation sur : utiliser les paramètres personnalisés pour l'historique. Enfin décochez-la pour désactiver les cookies.

Sous Safari : Cliquez en haut à droite du navigateur sur le pictogramme de menu (symbolisé par un rouage). Sélectionnez Paramètres. Cliquez sur Afficher les paramètres avancés. Dans la section "Confidentialité", cliquez sur Paramètres de contenu. Dans la section "Cookies", vous pouvez bloquer les cookies.

Sous Chrome : Cliquez en haut à droite du navigateur sur le pictogramme de menu (symbolisé par trois lignes horizontales). Sélectionnez Paramètres. Cliquez sur Afficher les paramètres avancés. Dans la section "Confidentialité", cliquez sur préférences. Dans l'onglet "Confidentialité", vous pouvez bloquer les cookies.

9. Droit applicable et attribution de juridiction.

Tout litige en relation avec l’utilisation du site www.fecfo-services.fr est soumis au droit français. Il est fait attribution exclusive de juridiction aux tribunaux compétents de Paris.

10. Les principales lois concernées.

Loi n° 78-17 du 6 janvier 1978, notamment modifiée par la loi n° 2004-801 du 6 août 2004 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés.

Loi n° 2004-575 du 21 juin 2004 pour la confiance dans l'économie numérique.

11. Lexique.

Utilisateur : Internaute se connectant, utilisant le site susnommé.

Informations personnelles : « les informations qui permettent, sous quelque forme que ce soit, directement ou non, l'identification des personnes physiques auxquelles elles s'appliquent » (article 4 de la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978).